Présentation

Imaginé par Ars Nomadis, ce projet triennal (2022-2025) propose de se saisir de la matière sonore du chantier du quartier Baud-Chardonnet à Rennes pour créer une  œuvre symphonique mêlant des sons enregistrés sur site avec des compositions instrumentales et électro-acoustiques. En partenariat avec l’Orchestre National de Bretagne, nous souhaitons révéler la poésie de l’environnement sonore urbain et  provoquer des rencontres autour d’un projet artistique innovant et fédérateur.

Au programme durant les trois années, nous tendrons tout d’abord nos micros aux outils et engins de chantiers et chercherons à capter la musicalité du “fracas” de ce morceau de ville en construction. Les habitants du quartier seront pleinement associés à cette création au travers des brigades de cueillette sonore organisées tous les 2 mois. A partir des sons récoltés et des rencontres, des portraits sonores et photographiques d’acteurs du chantier et d’habitants seront restitués lors de six événements publics programmés dans les nouveaux espaces communs du quartier.

À l’occasion de ces événements, des concerts en duo entre musiciens de l’ONB et ouvriers permettront de transformer notre perception des engins de chantiers, et une oeuvre symphonique composée par Fabrizio Rat et Alexandre Rubin donnera lieu à un concert final de l’Orchestre National de Bretagne sur Les Plages de Baud à la rentrée 2024.

Tout au long du projet, vous pourrez retrouver le podcast de BUILDING, qui tracera les lignes des différentes rencontres et des temps forts jusqu’à l’aboutissement de cette création.

Nos intentions

Révéler la poésie de l’environnement sonore urbain

En opérant un décalage, en détournant notre relation perceptive aux sons d’un chantier, nous souhaitons porter une autre écoute à notre environnement sonore, et plus largement à autrui. Equipés d’oreillettes ou de casques, les passants cherchent aujourd’hui à échapper à leur environnement sonore, à s’extraire des bruits de la ville plutôt qualifiés de « pollution sonore » que de langage ou musique des villes. Marquer un temps d’arrêt, être attentif à son environnement, vivre une expérience pure et percevoir toutes les subtilités et nuances – et non nuisances – de la matière sonore en milieu urbain, ainsi espérons-nous bousculer les consciences, intensifier le vécu, et réenchanter l’espace public.

 

Provoquer des rencontres et associer les habitants à un projet artistique fédérateur

L’art est un mobile de l’échange. Nous avons toujours à cœur dans nos projets de provoquer la rencontre entre personnes de différentes cultures, de différents métiers, de différentes croyances, car c’est dans cette expérience de l’altérité que l’on sort grandi, plus ouverts sur notre monde, plus tolérants. Avec BUILDING, nous souhaitons mobiliser les habitants dans un projet artistique fédérateur, mais aussi provoquer la rencontre avec le monde du bâtiment, de l’urbanisme, et permettre ainsi aux habitants de la ZAC (premiers installés et nouveaux arrivants) de faire connaissance avec ces travailleurs qu’ils croisent chaque jour, mais qui demeurent des étrangers.

 

Impliquer les habitants dans la vie de leur quartier

Convaincus que l’artiste est un acteur du projet urbain et que la culture doit être placée au coeur de la fabrique de la ville, nous envisageons aussi ce projet artistique comme un espace possible de dialogue et de réflexion sur l’aménagement du quartier et l’animation de sa vie culturelle. En ce sens, nous chercherons à questionner le projet urbain de ce nouveau quartier, à interroger et valoriser les choix architecturaux, et à réfléchir avec les habitants et les maîtres d’œuvres sur l’aménagement et les usages des nouveaux espaces publics.

Équipe artistique

  • Direction artistique : Antoine Beaufort
  • Composition musicale : Alexandre Rubin
  • Coordination et médiation : Anne Lalaire
  • Vidéaste : Laure Chatrefou
  • Mixage et mastering : Antoine Pinçon
  • Design graphique : Marine Frugès

Sont également associés sur cette création :

Fabrizio Rat – compositeur

Pianiste, claviériste et producteur de musique électronique, il a cofondé Cabaret Contemporain, un ensemble de musiciens qui se rapproche des sons électroniques de synthétiseurs et boites à rythmes avec des instruments acoustiques et par des moyens acoustiques (techniques, préparations, modes de jeu). A partir de la matière sonore recueillie sur le quartier, Fabrizio Rat composera aux côtés d’Alexandre Rubin (Ars Nomadis) une œuvre pour orchestre symphonique mêlant sons enregistrés sur site, créations instrumentales, musique électronique et voix.

Caroline Ablain – photographe

Photographe indépendante, elle réalise principalement des portraits et des photographies d’architecture. Elle travaille avec des architectes, des promoteurs, des entreprises, mais aussi des artistes plasticiens, des comédiens, des danseurs… Caroline Ablain réalisera des portraits d’ouvriers de la ZAC, mis en scène avec leur instrument de chantier.

 

En collaboration avec l’ONB – Orchestre National de Bretagne

L’Orchestre National de Bretagne, sous la direction musicale de Grant Llewellyn depuis 2015, se distingue dans le paysage orchestral français par son ouverture d’esprit et sa volonté d’innover. Il interprétera l’œuvre symphonique composée par Fabrizio Rat et Alexandre Rubin lors de 2 concerts programmés à l’issue du projet.

En partenariat avec Le village d’Alfonse

Jean Soignon du Village d’Alfonse proposera aux habitants du quartier la conception et fabrication d’une scénographie collective. Cette action fédératrice visuelle et sonore pourra s’amplifier à mesure que le projet avance.