• Promenades sonores de Baud Chardonnet
  • Promenades sonores de Baud Chardonnet
  • Promenades sonores de Baud Chardonnet
  • La Grande Cueillette
  • La Grande Cueillette
  • La Grande Cueillette
  • La Grande Cueillette
  • La Grande Cueillette
  • La Grande Cueillette
  • La Grande Cueillette
  • La Balade Chantée
  • La Balade Chantée
  • La Balade Chantée
  • La Balade Chantée
  • Game of Blosne
  • Game of Blosne

Avec ses Promenades Sonores, Ars Nomadis continue à porter un autre regard sur la ville au travers de parcours sensibles. Arpenter la ville, interroger son aménagement, son histoire, son architecture, découvrir des espaces inconnus, des quartiers éloignés… autant d’actions que nous voulons encourager et accompagner sur différents quartiers d’ancrage ou de résidence.

De nouvelles représentations du territoire peuvent émerger révélant le potentiel poétique de nos espaces de vie et questionnant les dimensions subjectives, sensorielles, imaginaires, émotives dans la représentation de la ville.

Ces promenades sonores (ou « balades patrimoniales ») constituent un dispositif privilégié de rencontre, de son voisin, de l’autre, de l’étranger, et sans nul doute un moyen pour dépasser les préjugés et les représentations sociales, susciter la curiosité. C’est une manière de se réapproprier l’espace public, en (re)devenir les acteurs.

A travers ces balades, Ars Nomadis entend valoriser les rôles de l’habitant et de l’artiste dans la fabrique de la ville.

 

Crédits photos : Franck Hamon, Antoine Beaufort, Sarah Le Quéré, Jean-Luc Valentin

« Si les immenses distances qui séparaient jadis les continents se sont rétrécies,
un gouffre peut se creuser entre deux quartiers ou deux étages d’immeuble : les moyens de communication permettent une instantanéité absolue, mais il faudra des années pour connaître le visage de son voisin.
Dans ce monde déterritorialisé et entièrement remodelé par la technique,
la géographie n’est plus seulement l’affaire de la science dure mais aussi celle des artistes,
qui l’approchent dans une perspective tout aussi poétique que critique. »

Nicolas Bourriaud, GNS, Global Navigation System, 2003