Le collectif Ars Nomadis crée des fictions sonores urbaines qui prennent la forme de promenades sonores dans la ville. Création in situ, chaque promenade est unique et s’inspire du réel pour proposer une interprétation subjective d’un territoire en impliquant des habitants dans sa conception.

À réaliser au casque (avec un smartphone ou lecteur MP3), le promeneur (spectateur) est invité à embarquer dans une fiction sonore avec pour décor le paysage urbain. En infusion pendant plusieurs mois sur un territoire, notre équipe artistique s’entoure d’amateurs et de professionnels pour écrire et composer un récit librement inspiré de faits réels et historiques. Un format de diffusion artistique inédit où nous invitons le promeneur à entrer dans une relation intime avec la ville.

Oeuvres participatives et contextuelles, les promenades sonores d’Ars Nomadis proposent une mise en récit sonore du paysage urbain où à chaque commande correspond une réalisation sonore composée de sons prélevés in situ, de créations musicales, de vraies-fausses interviews… ces montages constituent des documentaires-fictions inédits et propres à chaque territoire exploré.

  • Promenades sonores de Baud Chardonnet
  • Promenades sonores de Baud Chardonnet
  • Promenades sonores de Baud Chardonnet
  • La Grande Cueillette
  • La Grande Cueillette
  • La Grande Cueillette
  • La Grande Cueillette
  • La Grande Cueillette
  • La Grande Cueillette
  • La Grande Cueillette
  • La Balade Chantée
  • La Balade Chantée
  • La Balade Chantée
  • La Balade Chantée
  • Game of Blosne
  • Game of Blosne

Crédits photos : Franck Hamon, Antoine Beaufort, Sarah Le Quéré, Jean-Luc Valentin

« Si les immenses distances qui séparaient jadis les continents se sont rétrécies,
un gouffre peut se creuser entre deux quartiers ou deux étages d’immeuble : les moyens de communication permettent une instantanéité absolue, mais il faudra des années pour connaître le visage de son voisin.
Dans ce monde déterritorialisé et entièrement remodelé par la technique,
la géographie n’est plus seulement l’affaire de la science dure mais aussi celle des artistes,
qui l’approchent dans une perspective tout aussi poétique que critique. »

Nicolas Bourriaud, GNS, Global Navigation System, 2003